A 9:33 dans Téléphonie

Les dépenses mobiles des Français en baisse en 2009

1
JUIN
2010
Partager cette actu sur :

facture
L’Association Française des Opérateurs Mobiles (AFOM) et l’Idate se sont penchés sur les chiffres de la téléphonie mobile pour l’année 2009. Ils ont ainsi confirmé l’essor des SMS et la baisse moyenne du coût des services mobiles.

Sur près de 61,5 millions de cartes SIM en circulation à la fin de l’année 2009, on note un réel développement des cartes SIM dédiées aux usages data et Internet ainsi qu’un renfort du nombre de clients forfaits, qui représentent désormais près de 7 clients sur 10.

En outre, si les parts de marché des MVNO restent faibles (5,9 %), elles se montent à 12 % ajoutées à celles des licences de marque (du type M6 Mobile by Orange ou encore Universal Mobile de Bouygues Telecom).

En ce qui concerne les usages, avec un trafic voix sortant de 2h20 par mois et par client, la France reste en tête des pays européens. Par ailleurs, le nombre de SMS/MMS envoyés par client chaque mois passe de 51,1 en 2008 à 88,2 en 2009 avec une pointe au 4ème trimestre 2009 avec près de 110 SMS/MMS envoyés.

Allemagne cellphone
Grâce au développement des smartphones, qui ont représenté 18 % des ventes de téléphones mobiles en 2009 et qui sont désormais 7,3 millions en circulation en France, on dénombrait à l’été 2009 1 utilisateur sur 4 accédant à Internet en mobilité.

Cet essor constant des usages s’explique en partie par la baisse des coûts. La multiplication des offres d’abondance, dont les derniers exemples en date sont l’offre quadruple play avec téléphonie mobile illimitée ideo 24/24 de Bouygues Telecom ou le futur forfait Illimythics Absolu de SFR Mobile, ont entraîné une baisse des prix sensible.

Ainsi, le prix moyen d’une minute de communication voix sortante est de 18 centimes d’euros (contre 18,2 centimes d’euros en 2008) et le prix moyen d’un SMS/MMS est de 4,2 centimes d’euros (contre 6,5 centimes d’euros en 2008). Par rapport à 2001, un euro de communications mobiles permet de bénéficier de 40 % de minutes voix en plus et de 4 fois plus de SMS.

Mobile photo Enfin, les dépenses mobiles par client ont diminué de 3 % en 2009 avec un rééquilibrage entre les usages (- 6 % pour la voix mais + 8 % pour les data). Chaque mois, un client mobile débourse en moyenne 37,80 € dont 3,80 € pour son terminal, 8,50 € pour les données et 25,50 euros pour la voix.

Au final, l’étude de l’AFOM et de l’Idate confirme la bonne santé de la téléphonie mobile en France et souligne le glissement progressif des usages vers les données et les SMS au détriment de la voix.

Par ailleurs, si les offres d’abondance permettent de bénéficier de services mobiles à des tarifs plus avantageux, les petits consommateurs sont toujours les grands oubliés du marché, les MVNO n’étant pas libres de jouer à plein la concurrence. On peut néanmoins penser que l’arrivée d’un quatrième opérateur, Free Mobile, en 2012 fera bouger les lignes.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus