A 16:10 dans Téléphonie

Le Troll de la semaine : l’iPhone et les SMS

2
AVR
2010
Partager cette actu sur :

Religieuses SMSDepuis l’hasardeuse mise à jour de son application Facebook, l’iPhone avait déserté nos colonnes trollesques. Le voilà de retour en force cette semaine avec une question délicate sur la gestion des caractères dans les SMS qui entraînerait des surfacturations.

Des plaintes commenceraient à s’élever, notamment au sein du courrier des lecteurs du magazine 60 Millions de consommateurs, dénonçant des surfacturations de SMS chez certains utilisateurs d’iPhone.

En effet, comme avec tout téléphone, le nombre de caractères de ces messages est limité à 160 et le protocole SMS ne contient qu’une table de 127 caractères, dont les lettres de A à Z majuscules et minuscules, « les chiffres de 0 à 9, quelques caractères spéciaux, les signes de ponctuations et certaines lettres accentuées ».

En revanche, le c cédille ou le e tréma sont encodés de manière différente (sur 16 bits au lieu de 7). Le problème, c’est qu’en passant à ce nouvel encodage, la limitation d’un SMS envoyé depuis un iPhone tombe à 70 caractères au lieu des 160 habituels.

Il suffirait donc, serions-nous tenter de dire, aux utilisateurs du smartphone d’Apple de ne pas utiliser ces signes dans leurs messages ou bien encore de surveiller leur compteur en rédigeant leurs SMS. C’est malheureusement là que le bât blesse.

Troll

Le problème ne vient pas seulement des limitations du protocole SMS mais également du smartphone de la firme de Cupertino. En effet, non content de proposer les signes honnis par correction automatique, le vil terminal est dépourvu de compteur qui permettrait de connaître le nombre de caractères saisis.

Les utilisateurs d’iPhone en sont donc réduits à compter manuellement les lettres de leur correspondance enflammée, à moins qu’une âme généreuse ne soumette rapidement à l’App Store une application qui permettra de doser les SMS au plus juste.

En attendant qu’une solution soit trouvée, l’UFC-Que-Choisir a blanchi les opérateurs mobiles dans cette histoire. On peut néanmoins se demander s’il est bien sérieux, dans ces conditions, d’opter pour un forfait iPhone sans SMS illimités ?

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus