A 11:59 dans Pays de la Loire

100% de l’Anjou en fibre optique en 2025

Par
5
JUIN
2017
Partager cette actu sur :

Le département du Maine et Loire (Anjou) fait partie de ces régions qui visent à proposer un réseau fibre optique à 100% de leurs administrés. Dans le respect de la vision d’une Europe du Gigabit d’ici 2025 présentée durant le dernier TRIP AVICCA 2017 ?

FacebookTwitter

Déploiement FttH Anjou Numérique

Afin de respecter les objectifs du plan France THD, le département du Maine et Loire (Anjou) a confirmé le dernier SDTAN (Schéma directeur territorial d’aménagement numérique), approuvé fin 2016.

Le Syndicat Mixte Ouvert Anjou Numérique a pour mission de raccorder en fibre optique 100% des locaux professionnels et particuliers les 220 000 prises du territoire d’ici à 2025. Ceci devrait répondre aux attentes énoncées durant le dernier Colloque de l'AVICCA fin mai 2017 !

Sur le département du Maine et Loire, entre 2018 et 2025, ce seront 100% des logements de la zone d'initiative publique qui seront raccordés à internet par fibre optique.

L'Anjou : un financement à hauteur de 365 millions d‘euros

Au global, en dehors des zones d’initiative privée (zones AMII des agglos d’Angers, de Cholet et de Saumur), 365 millions d'euros d’investissements sont prévus sur sept ans.

En l’occurrence, il s’agit de cofinancement entre :
  • l'État : 99 M€ via le Programme des Investissements d'Avenir
  • les communautés de communes et d’agglomération : 83 M€
  • le conseil départemental : 28 M€
  • le conseil régional du Pays de la Loire : 23 M€
  • l'Union européenne : 3,5 M€

Plan de déploiement de la fibre optique dans le 49

Ce projet se base sur l’ancien réseau fibre optique Mélisa (qui concernait les zones d’activités et sites publiques). Et il s’agira de déployer à terme d’un réseau de 13 000 km de fibre optique. La construction de ce réseau va s’étaler sur les 7 années à venir.

Et l’objectif est de déployer 30 000 prises par an une fois que le projet aura atteint sa vitesse de croisière (en 2019). Cependant, les premières zones concernées seront en priorité celles dans lesquelles particuliers ou professionnels ne bénéficiant pas de débits ADSL supérieurs à 3 Mbit/s.

Anjou Numérique a défini comme premier axe de déploiement des zones concentrant le plus grand nombre d'abonnés mal desservis.

Il ne reste plus à savoir maintenant qui sera l’industriel des télécoms qui remportera ce marché de Délégation de Service Public. Lancée en mars 2017, une décision devrait être prise avant la fin d’année…

La fibre pour tous, mais par pour tout de suite !

Anjou NumériqueEn effet, le planning plus précis sera ensuite défini avec ce partenaire. Mais cela signifie au mieux une éligibilité pour les premiers habitants à fin 2018 pour les plus chanceux…

Sans accélération du plan France THD, ce serait plutôt fin 2026, voire 2027 pour les derniers servis…

En attendant, les clients devront se montrer patient, et faire appel à des technologies alternatives (WiMax,satellite, 4G…). Anjou Numérique propose un système de subvention rembourser jusqu’à 80% des coûts d'équipement et d'installation de ce type de connexion. Aussi bien pour les entreprises que pour les particuliers !

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus