A 12:49 dans Institutions

Régis Baudoin nouveau directeur de la mission France THD

Par
15
NOV
2017
Partager cette actu sur :

Après le départ de Ghislain Heude en septembre dernier, c’est donc Régis Baudoin qui vient de prendre la direction de la mission France Très Haut Débit, avec Antoine Darodes toujours Directeur de l’Agence du Numérique.

FacebookTwitterGoogle+

Régis Baudoin Mission France THD

Régis Baudoin est le nouveau Directeur en charge de la Mission France THD. Une annonce faite le 9 novembre dernier sur le site France THD, qui va permettre d'accompagner l'accélération du plan France THD. Comme le confirmait Antoine Darodes, Directeur de l'Agence du Numérique, le "100% TDH pour 2022 n'est pas remis en cause !".

La Mission France Très Haut Débit est constituée à ce jour de 18 personnes. Elle assure le pilotage et la mise en œuvre du déploiement du Plan France THD.

Pour rappel, elle s'occupe notamment de :

  • L’instruction des projets et l’accompagnement des collectivités territoriales,
  • L’harmonisation de l'offre technique et tarifaire,
  • Du suivi opérationnel et financier du Plan France Très Haut Débit.

En pleines turbulences sur la faisabilité du Plan France THD, et plus généralement sur les doutes pour apporter le Très Haut Débit à tous français d'ici 2022. Et désormais avec la fibre en 2025, de gros dossiers l'attendent sur les semaines à venir.

L'Arcep est particulièrement impliquée. Tout comme Patrick Chaize, qui vient de déposer une PPL pour sécuriser le plan France THD sur les RIP.

Régis Baudoin : vers une optimisation financière et économique du Plan France THD ?

En effet, Régis Baudoin possède un cursus très riche. Il est axé en grande partie sur les aspects financiers et économiques en lien avec les entreprises, notamment à l'international.

  • Ainsi, de 2012 à 2014 il a occupé les fonctions de conseiller du directeur général du Trésor, au titre des affaires régionales et des relations avec les entreprises.
  • De 2014 à 2017, il dirigeait le fonds de soutien de 3 Mds € créé par l'Etat pour aider les collectivités et établissements à refinancer leurs emprunts structurés (emprunts toxiques). Mission achevée, qui le rapproche assez logiquement de cette nouvelle fonction au sein de l'Agence du Numérique.
  • Enfin, il reste administrateur de l'Etat au conseil de surveillance de l'aéroport de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe Pôle Caraïbes) et membre du conseil de surveillance de l'aéroport de Marseille (Aéroport Marseille Provence).
Une expertise qui devrait rapidement se concrétiser par des annonces sur les financements et les investissements sur les RIP...

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus