A 14:19 dans TV

Résultats Vivendi : Canal+ en passe de sauver sa saison ?

17
NOV
2017
Partager cette actu sur :

Premiers signaux encourageants cet été pour Canal, en passe de réussir son pari d’un redressement avant la fin de l’année.

FacebookTwitterGoogle+

Les directions de Vivendi et de Canal+ Groupe l’avaient annoncé : les premiers résultats du repositionnement stratégique et commercial de la chaîne se feraient sentir à partir du 3e trimestre. Après un premier semestre effectivement avare en enseignements, force est de constater que l’amélioration promise est au rendez-vous.

1 000 abonnés de plus en un trimestre

D’abord parce que, pour la première fois depuis trois ans, le solde trimestriel des abonnements en France est positif : 1 000  clients de plus, quand les trimestres précédents avaient vu la chaîne en perdre entre 50 000 et 100 000. La conséquence mécanique d’une « hausse des recrutements » (+43%) couplée à un « recul des désabonnements » (-13% de résiliations), qui permet à la base d’abonnés de se stabiliser à 4,99 millions. Soit, tout de même, 400 000 abonnés de moins qu’à fin septembre 2016.

Canal gagne des abonnés au T3 2017

3 millions de bouquets by Canal

La dynamique n’en est pas moins encourageante pour la chaîne, qui voit ainsi s’atténuer la baisse de son chiffre d’affaires : -2% sur les neuf premiers mois de l’année à 3,8 milliards d’euros, contre un repli de 8% en début d’année. La diminution des recettes publicitaires liée à la réduction des plages de clair en France et la baisse des revenus tirées des abonnements n’est que partiellement compensée par les bouquets distribués par Free et Orange depuis un an, avec l’appoint de Bouygues depuis la rentrée.

Au total, ce sont désormais plus de 3 millions de foyers qui bénéficient d’un bouquet premium « by Canal », contre 2,9 millions à fin 2016. Un parc qui semble désormais appelé à plafonner, en attendant l’accélération du 2e étage de la fusée : la distribution des offres Canal par les opérateurs, déjà amorcée par Orange, un accord qui « démarre bien », confie d'ailleurs le directeur général Maxime Saada aux Echos.

Objectifs en vue

Egalement porté par l’apport non négligeable de l’international, le groupe se refait ainsi une santé financière avec un résultat opérationnel ajusté (Ebita) de 155 M€ (+11%). Avec 324 des 350 millions visés en année pleine déjà engrangés au trois quarts du parcours, Canal+ semble donc tenir fermement la trajectoire initialement fixée pour 2017. Sauf accident industriel, comme au 4e trimestre 2016 : une déconvenue que le tarissement de l’hémorragie d’abonnés, conjugué au plan d’économies engagé il y a 18 mois, devrait permettre d’éviter.

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus