Indicateur des débits Netflix en novembre 2017, Free s’écroule !

Par
12
DEC
2017
Partager cette actu sur :

Le Netflix ISP Speed Index, qui donne les débits moyens constatés sur son service de SVOD par le géant américain, confirme la tendance des deniers mois. Soit une relative stagnation au global, pour chez Free qui s’écroule.

FacebookTwitterGoogle+

Comme tous les mois, Netflix a mis à jour son indicateur des débits sur ses services de streaming vidéo par pays. On constate pour la France, un mois de novembre qui se caractérise par une légère baisse chez SFR THD, Bouygues Telecom ou SFR, avec un très léger mieux chez Orange. Le fait flagrant vient surtout d'une chute brutale chez Free.

Cet ISP Speed Index n'a rien à voir avec les débits internet fixe moyens constatés chez les opérateurs. Il correspond uniquement au constat sur le streaming Netflix sur les réseaux fixes des fournisseurs d'accès à internet. Ce qui englobe des différences de technologies et de choix de gestion des contenus en streaming par les opérateurs.

Netflix

Classement des débits des abonnés Netflix en novembre

En novembre, selon cet indicateur Netflix, le classement des débits moyens constatés (aux heures de grande écoute) par FAI est :

  1.     SFR THD à 3,61 Mbps, soit une légère baisse de 0,08Mbps (3,69 Mbps le mois précédent)
  2.     Bouygues Telecom à 3,46Mbps, soit une baisse de 0,06 Mbps (3,52 Mbps en octobre)
  3.     Orange à 3,41 Mbps, soit +0,01 (3,40 Mbps un mois avant)
  4.     SFR (xDSL) à 2,98 Mbps, une perte de 0,02 (3,00 Mbps par rapport à octobre)
  5.     Free à 1,86 Mbps, en baisse de 0,18 (2,04 Mbps en octobre, soit -0,76 Mbps en 4 mois)
Comparez les débits Netflix

Mais où est le THD ? Et Free, est-il vraiment 2X mois rapide que Bouygues Telecom ?

Le constat est hélas toujours le même, mois après mois : la France voit ses débits ISP Netflix baisser depuis un an. Alors que chez tous les autres pays, l'accroissement du nombre abonnés Netflix est compensé a priori par les déploiements THD et la stratégie de gestion des contenus par les FAI.

Si la chute des débits constatée chez Free est bien là, posant de véritables questions, la comparaison avec le leader, SFR THD, est trompeuse. En effet, pour Free, sont mélangés les clients ADSL, VDSL2 et FttH. Cela implique des débits qui vont de 5 à 6 Mbps pour les moins bien lotis (qui captent Netflix ), à 1Gbit/s en effet pour les plus chanceux avec du FttH.

Du côté de chez SFR THD, Netflix considère les abonnés en FttH et FttB. Donc en très grande majorité à plus de 100 Mbit/s de débits ! Par contre, en comparant avec Bouygues Telecom, pourtant moins présents en FttH que Free, on constate bel et bien un sérieux écart. 3,46 Mbps pour le premier, soit presque 2X mieux que son rival direct.

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus