A 10:57 dans Vidéos

Netflix ISP de septembre 2017 : SFR THD reprend la tête

Par
10
OCT
2017
Partager cette actu sur :

En septembre sur Netflix, le classement des opérateurs télécoms selon les débits moyens de ses abonnés affiche une nette augmentation chez SFR. En xDSL et en THD (fibre et câble). Free rechute à la dernière position, tandis qu’Orange et Bouygues Telecom remontent légèrement…

FacebookTwitterGoogle+

Netflix Speed Index septembre en France

Selon l’ISP Index de Netflix, le mois d’août qui avait vu une baisse globale des fournisseurs d’accès à internet français, hormis Free. Mais en septembre, tout le monde revient à une tendance nettement plus positive. Sauf à nouveau Free qui ne fait rien comme les autres.

Globalement, on note surtout un redressement significatif de SFR THD (FttB et FttH). Mais surtout de SFR xDSL (ADSL et VDSL2) qui progresse de 16%. Sur le graphique des débits moyens Netflix, la courbe de ce dernier se croise avec celle de Free, qui affiche une nouvelle chute brutale.

Classement des débits des abonnés Netflix en septembre

Sur septembre 2017, chez Netflix, le classement ISP Speed Index (débits moyens du service par FAI) est  :

  1.     SFR THD à 3,71 Mbps, soit un gain de 0,12 (3,59 Mbps en août et 3,73 Mbps en juillet)
  2.     Bouygues Telecom à 3,62Mbps, soit un gain de 0,01 (3,61Mbps sur août et 3,69 Mbps en juillet)
  3.     Orange à 3,37Mbps, soit +0,05 (3,32Mbps le mois précédent et 3,43Mbps en juillet)
  4.     SFR (xDSL) à 2,85Mbps, un gain de 0,40 (2,45Mbps en août et 2,57Mbps sur juillet)
  5.     Free à 2,31Mbps, en baisse de 0,31Mbps (2,62Mbps sur août et 2,52Mbps le mois d’avants)

Encore une fois, ces débits correspondent à ceux constatés par Netflix sur ses abonnés selon l’opérateur qui fournit l’accès à internet. Cela n’indique en rien le débit moyen réel de ces FAI. Chacun d’entre eux applique des bridages volontaires, afin de limiter la bande passante utilisée par ce service datavore.

Netflix, débits moyens en Europe

Netflix en France, des débits moyens pas très convaincants

Si vous regardez les débits de cet ISP Index depuis deux ans, on constate ainsi une baisse globale des débits moyens. Alors que dans le même temps, le nombre d’abonnés en Très Haut Débit, en particulier en fibre optique, ne cesse d’augmenter. La logique voudrait en effet voir ces débits augmenter très rapidement.

Néanmoins, la France reste parmi les pires pays européens sur ces débits ISP Netflix. Avec toujours uniquement la Grèce derrière nous. L’Irlande, l’Italie et la Pologne sont devant nous !

Avec 104 millions d'abonnés, Netflix annonce surtout des investissements à hauteur de 6 milliards de dollars en 2017. Ceci afin de réaliser des productions originales dans le but d'accroître l’attractivité du service Netflix. Il serait temps de remonter un peu dans ce classement européen afin de justifier notamment de l'augmentation tarifaire qui vient d'avoir lieu pour les nouveaux abonnés...

FacebookTwitterGoogle+


Articles en relation

comments powered by Disqus