A 10:19 dans Fibre optique, Occitanie

La Haute-Garonne 100% fibre en 2022, Altitude Infrastructure au déploiement

16
AVR
2018
Partager cette actu sur :

Haute-Garonne Numérique vient de choisir Altitude Infrastructure pour déployer la fibre sur tout son territoire d’ici 2022, au lieu de 2030 initialement.

FacebookTwitterGoogle+

8 ans de gagnés pour arriver au 100% fibre : c’est la promesse de l’opération que s’apprête à enclencher Haute-Garonne Numérique. Le syndicat mixte vient en effet de choisir Altitude Infrastructure dans le cadre d’une délégation de service public visant à équiper l’ensemble du territoire dont il a la charge en fibre optique jusqu’au domicilie d’ici à 2022. « Nous serons l’un des premiers départements de France, comportant à la fois des zones urbaines, rurales et de montagne, à proposer d’ici 2022 une couverture du territoire en fibre optique », a commenté à cette occasion Annie Vieu, présidente de Haute-Garonne Numérique.

De son côté, Altitude voit, avec cette nouvelle DSP, son volume de prises fibre contractualisées approcher les 3 millions. Un chiffre que l’opérateur entend du reste dépasser alors que quelques RIP restent à attribuer, comme l’avait annoncé son président David Elfassy lors des Etats Généraux des RIP en mars dernier.

Un chantier à 515 millions d'euros

Au total, cet engagement porte sur la desserte des 280 000 locaux du réseau d’initiative publique haut-garonnais, à l’exclusion des zones de Toulouse Métropole, Muret, Plaisance-du-Touch et Ramonville-Saint-Agne, confiées aux opérateurs privés. Coût total du projet : 515 millions d’euros, dont une part publique assurée par Haute-Garonne numérique, la Région Occitanie / Pyrénées – Méditerranée et l'Etat.

Le contrat de DSP que doivent signer en mai prochain Haute-Garonne Numérique et Altitude Infrastructure prévoit très précisément le déploiement, d’ici à mai 2022, de 278 000 prises. 10 000 auront été construites d’ici fin mai 2019, 108 000 prises un an plus tard et 217 000 en mai 2021. Un planning encadré par de « lourdes pénalités » pour le délégataire en cas de non-respect de ses engagements, peut-on lire dans le document présenté à l’occasion du vote. Peu de détails supplémentaires pour l'instant, les deux partenaires attendant la signature officielle du contrat, le mois prochain, pour communiquer plus amplement.

Solutions d'attente

Parallèlement, le département met en place depuis deux ans déjà des solutions transitoires pour répondre aux besoins des particuliers et entreprises ne bénéficiant pas d’un bon débit actuellement, et dont les perspectives de raccordement restent lointaines. Une centaine de chantiers de montée en débit radio ont été lancés en 2016-2017 afin d’apporter un débit minimum de 30 Mb/s sur quelque 25 000 locaux. Une opération également menée par Altitude Infrastructure, qui assure l’exploitation de ce RIP radio depuis 2007, en partenariat avec Alsatis.

Parallèlement, 54 chantiers de MeD cuivre doivent permettre de résorber les dernières poches de très bas débit afin d’apporter un minimum de 4 Mb/s sur 15 000 lignes dès cette année.

Lire le communiqué de Haute-Garonne Numérique

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus