A 17:07 dans Mobile

Le déploiement 4G a accéléré en mars, Orange et SFR au coude à coude

5
AVR
2018
Partager cette actu sur :

L’ANFR vient de publier son observatoire des déploiements mobiles pour le mois de mars 2018. On y discerne un franc coup de collier des opérateurs.

FacebookTwitterGoogle+

ANFR : déploiement 4GLa barre des 40 000 autorisations est franchie et, 35 581 sites 4G sont désormais en service en France métropolitaine et dans les Outre-mers, a annoncé aujourd’hui l’ANFR à l’occasion de son observatoire mensuel. Ce à l’issue d’une accélération des demandes d’autorisations (+1,6%) soumises par les opérateurs, ainsi que des mises en service (+1,3%). Pour rappel, le rythme mensuel tournait depuis fin 2017 autour des 1%.

Le 2 100 MHz en force

Après plusieurs mois d’atonie, ce redémarrage trouve son origine dans l’empressement des opérateurs à investir les 2 100 MHz. Plus de 2 800 sites sont désormais autorisés pour la 4G dans cette bande de fréquence (+44% en un mois), conséquence de la nouvelle donne validée par l’Arcep en 2017. Le régulateur a en effet autorisé Bouygues, SFR et Orange a réutiliser cette bande de fréquence jusqu’alors réservée à la 3G pour y déployer du très haut débit mobile.

La nouvelle impulsion émane, dans une moindre mesure, de la bande des 700 MHz, où Free active au petit trot ses antennes à mesure que la TNT déménage. Si l’ANFR dénombre 1 748 sites autorisés sur ces fréquences (+6,2% en un mois), l’effort du quatrième opérateur s’y est légèrement essoufflé en terme d’activation en mars (86 antennes contre 216 un mois plus tôt). Reste qu’avec 300 antennes supplémentaires en l’espace de deux mois, Free fait aussi bien que sur les trois derniers trimestres de 2017 sur le 700 MHz.

Déploiement 4G en mars 2018 : ANFR

Sites activés : SFR taquine Orange

Au total, l’ANFR dénombre 453 nouveaux supports 4G activés en mars en métropole, en augmentation par rapport au mois précédent (418), malgré un repli sur un an (-30%). Ce qui n’a pas empêché les opérateurs d’enclencher la surmultipliée sur la mise en service d’antennes 4G, à la faveur du refarming du 2100 MHz évoqué plus haut. L’ANFR recense ainsi plus de 2 200 nouveles antennes allumées pour la 4G le mois dernier (contre 1 300 le mois dernier). Soit, ventilé par opérateur :

- En tête, SFR, avec 471 sites activés (et +939 antennes), et un total de 14 977 sites.

- Suit Orange, avec 378 sites activés (et + 1 236 antennes), pour un total supérieur d’un cheveu à celui de SFR (14 981 sites)

- Bouygues a activé 131 sites seulement le mois dernier (+ 657 antennes), et se voit reléguer à la 3e place avec 14 828 sites au total

- Enfin, Free a activé 200 sites en mars (+580 antennes), portant son total à 10 258 sites.

DOM : Orange s'active à La Réunion

Du côté des DOM, après une atonie quasi-totale en février, l’ANFR recense 11 sites activés. On relève au passage un grand nombre d’autorisations et d’activations d’antennes sur les bandes 800 MHz et 2600 MHz du côté d’Orange. Cette densification de la couverture 4G concerne La Réunion, comme en témoignent les graphiques ci-dessous :

Déploiement 4G à La Réunion : ANFR  

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus